[Transports] La 2ème ligne de tramway passera par…

… le boulevard Béranger !

Tel est le tracé qu’a annoncé ce lundi soir en Commission le maire de Tours, Christophe Bouchet. Sur 53 élus présents, 35 ont donné leur avis pour Béranger, 15 pour Royer, les deux élus d’extrême-droite se sont abstenus, tandis que les cinq restants n’ont pas daigné prendre part au vote, majoritairement des élus LREM.

87468426_o

Une rame de tramway en 2012, dans l’avenue de la Tranchée.

Le débat fut intense entre élus et citoyens, certain.e.s ont même fait une pétition pour un passage par l’ancien boulevard Thiers. Cependant, malgré un trajet plus court, les ruptures de charge pour les habitants de l’ouest ou du sud ont fini de convaincre le locataire de la mairie de Tours, balayant le prétexte d’une coupe sombre dans les majestueux arbres du mail Béranger : « seuls les 35 arbres en double rangée seront impactés » (sous entendu, les arbres actuellement placés dans les zones de stationnement), car le tramway ne passera pas au centre du mail, et n’aura théoriquement pas de tracé commun avec les autobus (ce que l’on pourra regretter). De plus, la desserte proche des futures Nouvelles Halles de Tours ont fini de convaincre.

Voici donc le tracé théoriquement prévu pour l’ouest de la future ligne 2 :

carte

En violet : la ligne B, en rouge : la ligne A, en noir : le tronc commun A/B. Reste l’épineuse question de la place Jean Jaurès, où d’importants travaux devront être effectués que la ligne passe par le Boulevard Heurteloup ou en rattrapant l’actuelle ligne A dès la place.

Niveau logique et cohérence, ce tracé apparaît comme le plus pertinent. Christophe Bouchet n’en pense pas moins : « Je n’étais pas pour la ligne 1 mais aujourd’hui c’est une réussite, hors mis quelques points comme l’avenue Maginot. Faire passer la deuxième ligne par Royer aurait conduit à refaire comme sur Maginot avec en plus douze intersections doubles sur 1,2 km à prendre en compte. Cela aurait été la mort assurée des quartiers voisins ».

Maintenant, ce n’est que le début d’une longue histoire d’études et de travaux à venir (avec le retour des célèbres barrières oranges et blanches, symboles de cauchemars des habitant.e.s lors des travaux de la première ligne), avec deux années d’études suivies d’une enquête publique d’ici trois ans, et une mise en service prévue en 2025…

Cependant, en parallèle, la ligne A devrait être prolongée à l’aéroport, le BHNS Tempo sera profondément modifié au sud de la ville, et le réseau de bus FilBleu devrait connaître de gros changements dès septembre 2019 avant de préparer les travaux de T2. Tout cela, le maire de Tours voudrait bien vouloir accélérer la cadence des études et projections afin d’entammer un développement d’autres lignes (T3 reliant St Cyr à St Pierre, par exemple), nécessaire tant les questions de mobilité commune semblent être brûlantes…

tramway_tours_inauguration_cemt

Rames de tramway au Centre de Maintenance de Tours Nord.

Commenter la publication :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *